Presse-papier aux allégories des sciences et des arts

15.000 

France, époque transition Louis XV-Louis XVI
Bronze doré et ciselé

Exemple comparable:

  • Plaques à Papiers, vers 1760, musée Nissim de Camondo, cat. N°213
Catégorie :

France, époque transition Louis XV-Louis XVI
Bronze doré et ciselé

Exemple comparable:

  • Plaques à Papiers, vers 1760, musée Nissim de Camondo, cat. N°213

 

La base de ce presse-papier en bronze doré, aux formes sinueuses à moulures et à doucine, est surmontée d’un ensemble de symboles allégoriques évoquant les arts.
On distingue ainsi une palette de peintre associée à la peinture, une base de colonne cannelée ainsi que divers instruments pour l’architecture, une partition pour la musique, un rapporteur pour la géométrie ainsi qu’un globe pour l’astronomie.

Les presse-papiers
Consacrés à empêcher les feuilles qu’ils retiennent de s’envoler, les presse-papiers étaient destinés à être placés sur les bureaux plats au même titre que les encriers ou les écritoires. Ils ont offert aux artistes l’occasion de développer de véritables sculptures dont le poids répondait également aux exigences pratiques de cet objet. Suivant l’évolution des formes, comme ici avec une base dont le mouvement annonce les formes développées sous Louis XVI, ils représentent des sujets à la mode (chien, enfants …) ou en lien avec les goûts de leurs commanditaires.
C’est ainsi que ce serre-papiers, au thème allégorique, associe à un ensemble d’attributs évocateurs des sciences et des arts tels qu’une palette, attribut de la peinture, une base de colonne, attribut de l’architecture, une partition, attribut de la musique, des instruments de géométrie, attributs de cette matière, ainsi qu’un globe céleste et des livres pour les sciences.

 

Bibliographie
Pierre Verlet, Les bronzes dorés français du XVIIIe siècle, éditions Picard, Paris 1999, p. 139.

Bon état général
Fissure à l’horizontale

Informations complémentaires

Dimensions 13 × 20 × 10 cm